Bonjour et bienvenue,  

Je m’appelle Eric Robineau, photographe de mariage et de portrait situé en Normandie.

Capturer l’émotion, montrer ce que personne n’a vu, mais aussi découvrir que l’art se cache dans des situations du quotidien. Comme tout photographe qui se respecte, c’est la culture de la lumière qui dicte mes images. Une action dont on change la lumière prend tout de suite un autre sens. On peut donc réaliser une même scène avec une infinité de lumières différentes. Le plus important à mes yeux est de ne pas dénaturer une scène mais bien de la sublimer. 

Le noir et blanc fait  partie d’un univers photographique qui m’est cher. Il a la particularité d’insister sur des éléments à l’impact fort, des moments volés, des émotions ou bien encore des textures. L’absence de couleur attire, cible, et rend intemporelles toutes ces photos à la saveur particulière. L’éphémère devient éternel. Parfois glaçantes ou terriblement émouvantes, elles ont le mérite de ne laisser personne indifférent. 

En plus de la photographie, j’exerce le métier de violoncelliste depuis 20 ans. J’ai fait énormément de concerts à travers l’Europe. J’ai joué avec des orchestres fantastiques, partagé avec des amis musiciens des instants de musique inoubliables, mais ce qui m’a toujours manqué, c’est la possibilité de partager avec mes proches ces moments éphémères. La musique est intemporelle, c’est un art vivant. Même s’il existe des disques, cela n’aura jamais la même saveur qu’un concert.
En photographie, c’est tout le contraire, on fige le temps. La photographie se construit seul pour faire naître une image que l’on partage. Pour moi, ce sont deux arts qui se complètent.